brelle72



 
AccueilPortailGalerieRechercherFAQS'enregistrerConnexion
bienvenue sur le forum moto www.brelle72.net
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 17 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 17 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 100 le Ven 3 Oct - 4:49
Les posteurs les plus actifs de la semaine
panzer
 

Partagez | 
 

 it Bike : La petite motocross qui fait des émules !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
panzer
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8490
Age : 58
Localisation : Sablé
Emploi/loisirs : cours après le temps
marque modele moto : H.D. Low Rider
gazzz : 11502
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: it Bike : La petite motocross qui fait des émules !   Lun 11 Sep - 21:48


En pleine croissance depuis les années 2000, le Pit Bike attire de plus en plus de pilotes, à tel point qu'il est devenu un acteur important du paysage motocross français. Présentation par WKX Racing, le spécialiste du Pit Bike !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

S’il y a bien une discipline qui attire de plus en plus de licenciés et de pratiquants, c’est bien le Pit Bike! Avec une croissance exponentielle depuis son apparition dans les années 2000, le Pit Bike s’affirme aujourd’hui comme un acteur important du paysage motocross français. Petite présentation par WKX Racing, le spécialiste du Pit Bike !

Plébiscité par les jeunes (15-35 ans), le Pit Bike attire de plus en plus de monde dans les moto-clubs et sur les terrains privés. La France peut même se targuer d’être le pays qui compte le plus de pratiquants. Le milieu est majoritairement masculin même si la féminisation de ce sport mécanique s’accentue ces dernière années sous l’impulsion de rideuses de talent comme Justine Geisler.

Depuis 2006, la discipline bénéficie même d’une compétition officielle organisée sous l’égide de la Fédération Française de Motocylisme (FFM), le « Championnat de France de Pit Bike ». L’édition 2017 de cette compétition a réuni plus d’une centaine de pilotes répartis sur pas moins de six catégories : la catégorie « OPEN » dédiée aux pilotes les plus doués, la catégorie « VETERAN » pour les pilotes de plus de 35 ans, la catégorie « GIRL pour les filles, la catégorie « KIDS » pour les enfants, la catégorie « SEMI AUTO » pour les machines à transmission semi-automatique et la catégorie AMATEUR pour les débutants.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Des compétitions régionales existent également aux quatre coins du territoire, comme par exemple le Challenge Grand Ouest (CGO) pour les riders de la façade Ouest de la France. Avec un maillage extrêmement dense de courses et de championnats locaux (officiels ou officieux), il est facile de trouver de quoi se frotter à la concurrence.

Au point de vue international, la Coupe du Monde de Pit Bike fait office de référence. Cette dernière a succédé au Mini Moto SX de Las Vegas qui était alors la compétition reine pour les pilotes de Pit Bike de toute la planète. Pour son édition 2016, la World Cup Of Pit Bike a posé ses valises en France au parc des expositions de Tours. Carton plein pour les pilotes français qui ont annihilé la concurrence et qui ont assis leur suprématie sur la discipline.


Pit Bike : Un premier prix à 800 €

Le succès du Pit Bike et de sa pratique peut s’expliquer notamment par le cout d’acquisition et d’entretien ridiculement bas par rapport à une motocross traditionnelle. A titre de comparaison, un bon modèle de Pit Bike entrée de gamme coutera environ 800 € contre 8 000 € pour une motocross (soit dix fois moins cher). Pour un modèle de course qui vous permettra de participer par exemple au Championnat de France, il faudra compter un budget compris entre 2 000 et 3 000 €.

Plusieurs constructeurs se disputent le marché de la mini moto tout terrain. La majorité d’entre eux sont français et proposent des machines de qualité. Le champion toute catégorie en ce qui concerne le rapport qualité/prix est la marque BASTOS BIKE (implantée dans Lot). Avec un catalogue extrêmement large d’une vingtaine de modèles allant de la petite 50cc à la 150cc, BASTOS propose des Pit Bikes au finitions soignées et aux prix tirés. On peut également citer les marques YCF, CRZ, APOLLO, GUNSHOT, BUCCI ou PITSTERPRO.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



LES RUBRIQUES

Ms Live
Actu sport
Actu moto
Actu scooter
Actu produit
Actu marché
Actu des pros
Actu divers

TOP ACTU

TOP ACTU :

Moto - 125
Moto + 125
24 Heures
Accessoire
Aprilia
Assurance
BMW
Casque
Contrôle technique
Cross
Custom
Débutant
Ducati
Enduro
Enfant
Equipement
Femme
FFM
Formation 125
Harley-Davidson
Honda
Interview
KTM
Kawasaki
Lorenzo
Marquez
Maxitest
Moto2
Moto GP
MX
News moto 2017
News produit 2017
News scooter 2017
Occasion
Pedrosa
Permis A2
Permis moto
Pneu
Premium
Professionnel
Promo
Radar
Rappel
Roadster
Rossi
Route
Sécurité routière
Sexy
Sport
Sportive
Suzuki
Tarif
Tourisme
Trail
Triumph
TT
Vidéo
WSBK
WSS
Yamaha

Voir tous les tags
par ordre alpha-num.
par nombre d'articles
par catégorie

Index Pit Bike : La petite motocross qui fait des émules !
Pit Bike : La petite motocross qui fait des émules !





Publié le : 11/09/2017 12:12

En pleine croissance depuis les années 2000, le Pit Bike attire de plus en plus de pilotes, à tel point qu'il est devenu un acteur important du paysage motocross français. Présentation par WKX Racing, le spécialiste du Pit Bike !
[http://www.moto-station.com/actualites/wp-content/uploads/2017/09/pit_bike_wkx_racing_une-500x375.jpg]

S’il y a bien une discipline qui attire de plus en plus de licenciés et de pratiquants, c’est bien le Pit Bike! Avec une croissance exponentielle depuis son apparition dans les années 2000, le Pit Bike s’affirme aujourd’hui comme un acteur important du paysage motocross français. Petite présentation par WKX Racing, le spécialiste du Pit Bike !

Plébiscité par les jeunes (15-35 ans), le Pit Bike attire de plus en plus de monde dans les moto-clubs et sur les terrains privés. La France peut même se targuer d’être le pays qui compte le plus de pratiquants. Le milieu est majoritairement masculin même si la féminisation de ce sport mécanique s’accentue ces dernière années sous l’impulsion de rideuses de talent comme Justine Geisler.

Depuis 2006, la discipline bénéficie même d’une compétition officielle organisée sous l’égide de la Fédération Française de Motocylisme (FFM), le « Championnat de France de Pit Bike ». L’édition 2017 de cette compétition a réuni plus d’une centaine de pilotes répartis sur pas moins de six catégories : la catégorie « OPEN » dédiée aux pilotes les plus doués, la catégorie « VETERAN » pour les pilotes de plus de 35 ans, la catégorie « GIRL pour les filles, la catégorie « KIDS » pour les enfants, la catégorie « SEMI AUTO » pour les machines à transmission semi-automatique et la catégorie AMATEUR pour les débutants.



pit_bike_wkx_racing_2



Des compétitions régionales existent également aux quatre coins du territoire, comme par exemple le Challenge Grand Ouest (CGO) pour les riders de la façade Ouest de la France. Avec un maillage extrêmement dense de courses et de championnats locaux (officiels ou officieux), il est facile de trouver de quoi se frotter à la concurrence.

Au point de vue international, la Coupe du Monde de Pit Bike fait office de référence. Cette dernière a succédé au Mini Moto SX de Las Vegas qui était alors la compétition reine pour les pilotes de Pit Bike de toute la planète. Pour son édition 2016, la World Cup Of Pit Bike a posé ses valises en France au parc des expositions de Tours. Carton plein pour les pilotes français qui ont annihilé la concurrence et qui ont assis leur suprématie sur la discipline.


Pit Bike : Un premier prix à 800 €

Le succès du Pit Bike et de sa pratique peut s’expliquer notamment par le cout d’acquisition et d’entretien ridiculement bas par rapport à une motocross traditionnelle. A titre de comparaison, un bon modèle de Pit Bike entrée de gamme coutera environ 800 € contre 8 000 € pour une motocross (soit dix fois moins cher). Pour un modèle de course qui vous permettra de participer par exemple au Championnat de France, il faudra compter un budget compris entre 2 000 et 3 000 €.

Plusieurs constructeurs se disputent le marché de la mini moto tout terrain. La majorité d’entre eux sont français et proposent des machines de qualité. Le champion toute catégorie en ce qui concerne le rapport qualité/prix est la marque BASTOS BIKE (implantée dans Lot). Avec un catalogue extrêmement large d’une vingtaine de modèles allant de la petite 50cc à la 150cc, BASTOS propose des Pit Bikes au finitions soignées et aux prix tirés. On peut également citer les marques YCF, CRZ, APOLLO, GUNSHOT, BUCCI ou PITSTERPRO.



pit_bike_wkx_racing_3



Ce qui distingue une Pit Bike d’une motocross est évidemment la taille. Pour bien se rendre compte de la différence entre ces deux machines, sachez qu’en moyenne la hauteur de selle d’une Pit Bike est de 80 cm contre 95 cm pour une motocross. L’empattement est également en faveur de la motocross avec ses 1 500 mm contre 1 200 mm pour la Pit Bike.


Des origines du Pit Bike... Honda ?

L’origine précise du Pit Bike est caution à beaucoup de débats et de divergences d’opinions. Les puristes attribuent sa naissance aux années 2000 avec l’arrivée sur le marché européen des premiers modèles de Dirt Bike chinois inspirés des modèles japonais HONDA CRF 50 et KAWASAKI KLX 110. Les romantiques eux, dont nous faisons partie, pensent qu’il faut remonter 60 ans en arrière pour découvrir l’ancêtre du Pit Bike moderne. A cette époque, le géant japonais HONDA fait construire à coté de son mythique circuit de Suzuka, un parc d’attraction dédiée au monde de la moto : MOTOPIA. Au sein de ce parc unique en son genre, il est possible pour les visiteurs de s’essayer aux joies de la conduite moto au guidon de la mini moto HONDA Z100. Cette attraction va particulièrement bien fonctionner et donner l'idée au constructeur japonais de développer une version homologuée de la Z100 dans le but de la commercialiser. Sous l'appellation Z50, celle-ci enregistrera un succès commercial énorme aux quatre coins de la planète!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



LES RUBRIQUES

Ms Live
Actu sport
Actu moto
Actu scooter
Actu produit
Actu marché
Actu des pros
Actu divers

TOP ACTU

TOP ACTU :

Moto - 125
Moto + 125
24 Heures
Accessoire
Aprilia
Assurance
BMW
Casque
Contrôle technique
Cross
Custom
Débutant
Ducati
Enduro
Enfant
Equipement
Femme
FFM
Formation 125
Harley-Davidson
Honda
Interview
KTM
Kawasaki
Lorenzo
Marquez
Maxitest
Moto2
Moto GP
MX
News moto 2017
News produit 2017
News scooter 2017
Occasion
Pedrosa
Permis A2
Permis moto
Pneu
Premium
Professionnel
Promo
Radar
Rappel
Roadster
Rossi
Route
Sécurité routière
Sexy
Sport
Sportive
Suzuki
Tarif
Tourisme
Trail
Triumph
TT
Vidéo
WSBK
WSS
Yamaha

Voir tous les tags
par ordre alpha-num.
par nombre d'articles
par catégorie

Index Pit Bike : La petite motocross qui fait des émules !
Pit Bike : La petite motocross qui fait des émules !





Publié le : 11/09/2017 12:12

En pleine croissance depuis les années 2000, le Pit Bike attire de plus en plus de pilotes, à tel point qu'il est devenu un acteur important du paysage motocross français. Présentation par WKX Racing, le spécialiste du Pit Bike !
[http://www.moto-station.com/actualites/wp-content/uploads/2017/09/pit_bike_wkx_racing_une-500x375.jpg]

S’il y a bien une discipline qui attire de plus en plus de licenciés et de pratiquants, c’est bien le Pit Bike! Avec une croissance exponentielle depuis son apparition dans les années 2000, le Pit Bike s’affirme aujourd’hui comme un acteur important du paysage motocross français. Petite présentation par WKX Racing, le spécialiste du Pit Bike !

Plébiscité par les jeunes (15-35 ans), le Pit Bike attire de plus en plus de monde dans les moto-clubs et sur les terrains privés. La France peut même se targuer d’être le pays qui compte le plus de pratiquants. Le milieu est majoritairement masculin même si la féminisation de ce sport mécanique s’accentue ces dernière années sous l’impulsion de rideuses de talent comme Justine Geisler.

Depuis 2006, la discipline bénéficie même d’une compétition officielle organisée sous l’égide de la Fédération Française de Motocylisme (FFM), le « Championnat de France de Pit Bike ». L’édition 2017 de cette compétition a réuni plus d’une centaine de pilotes répartis sur pas moins de six catégories : la catégorie « OPEN » dédiée aux pilotes les plus doués, la catégorie « VETERAN » pour les pilotes de plus de 35 ans, la catégorie « GIRL pour les filles, la catégorie « KIDS » pour les enfants, la catégorie « SEMI AUTO » pour les machines à transmission semi-automatique et la catégorie AMATEUR pour les débutants.



pit_bike_wkx_racing_2



Des compétitions régionales existent également aux quatre coins du territoire, comme par exemple le Challenge Grand Ouest (CGO) pour les riders de la façade Ouest de la France. Avec un maillage extrêmement dense de courses et de championnats locaux (officiels ou officieux), il est facile de trouver de quoi se frotter à la concurrence.

Au point de vue international, la Coupe du Monde de Pit Bike fait office de référence. Cette dernière a succédé au Mini Moto SX de Las Vegas qui était alors la compétition reine pour les pilotes de Pit Bike de toute la planète. Pour son édition 2016, la World Cup Of Pit Bike a posé ses valises en France au parc des expositions de Tours. Carton plein pour les pilotes français qui ont annihilé la concurrence et qui ont assis leur suprématie sur la discipline.


Pit Bike : Un premier prix à 800 €

Le succès du Pit Bike et de sa pratique peut s’expliquer notamment par le cout d’acquisition et d’entretien ridiculement bas par rapport à une motocross traditionnelle. A titre de comparaison, un bon modèle de Pit Bike entrée de gamme coutera environ 800 € contre 8 000 € pour une motocross (soit dix fois moins cher). Pour un modèle de course qui vous permettra de participer par exemple au Championnat de France, il faudra compter un budget compris entre 2 000 et 3 000 €.

Plusieurs constructeurs se disputent le marché de la mini moto tout terrain. La majorité d’entre eux sont français et proposent des machines de qualité. Le champion toute catégorie en ce qui concerne le rapport qualité/prix est la marque BASTOS BIKE (implantée dans Lot). Avec un catalogue extrêmement large d’une vingtaine de modèles allant de la petite 50cc à la 150cc, BASTOS propose des Pit Bikes au finitions soignées et aux prix tirés. On peut également citer les marques YCF, CRZ, APOLLO, GUNSHOT, BUCCI ou PITSTERPRO.



pit_bike_wkx_racing_3



Ce qui distingue une Pit Bike d’une motocross est évidemment la taille. Pour bien se rendre compte de la différence entre ces deux machines, sachez qu’en moyenne la hauteur de selle d’une Pit Bike est de 80 cm contre 95 cm pour une motocross. L’empattement est également en faveur de la motocross avec ses 1 500 mm contre 1 200 mm pour la Pit Bike.


Des origines du Pit Bike... Honda ?

L’origine précise du Pit Bike est caution à beaucoup de débats et de divergences d’opinions. Les puristes attribuent sa naissance aux années 2000 avec l’arrivée sur le marché européen des premiers modèles de Dirt Bike chinois inspirés des modèles japonais HONDA CRF 50 et KAWASAKI KLX 110. Les romantiques eux, dont nous faisons partie, pensent qu’il faut remonter 60 ans en arrière pour découvrir l’ancêtre du Pit Bike moderne. A cette époque, le géant japonais HONDA fait construire à coté de son mythique circuit de Suzuka, un parc d’attraction dédiée au monde de la moto : MOTOPIA. Au sein de ce parc unique en son genre, il est possible pour les visiteurs de s’essayer aux joies de la conduite moto au guidon de la mini moto HONDA Z100. Cette attraction va particulièrement bien fonctionner et donner l'idée au constructeur japonais de développer une version homologuée de la Z100 dans le but de la commercialiser. Sous l'appellation Z50, celle-ci enregistrera un succès commercial énorme aux quatre coins de la planète!



pit_bike_wkx_racing_4



Pour terminer, avant de vous lancer dans l’achat de votre premier Pit Bike, sachez qu’il est indispensable pour votre sécurité de vous équiper des mêmes protections que pour l’utilisation d’une motocross classique. C’est à dire, casque de protection intégral, lunette, paire de botte, gants, pantalon et gilet renforcé.

Il est bon également de rappeler que la Pit Bike est une machine non homologuée, donc interdite sur la voie publique. Si vous vous aventurez sur route ouverte avec votre Pit Bike, vous vous exposez notamment à une amende de 5ème classe d’un montant maximal de 1 500 €. C’est pourquoi il existe une multitude de terrains privées et de circuits appartenant à des moto-clubs sur lesquels vous pourrez vous exercer.
Revenir en haut Aller en bas
 
it Bike : La petite motocross qui fait des émules !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une petite vite fait
» Oups j'ai fait une connerie avec le message de sreb9
» petite video qui fait mal a voir mais est ce possible?
» régis fait du moto cross
» Ma sortie avec le gsxr team

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
brelle72 :: competitions :: CROSS . SUPERmot . trial . . .-
Sauter vers: